Prier Tarawih à la maison, c’est possible ?

Prier Tarawih à la maison, c’est possible ?

3

Comment on fait Tarawih ou comment prier Tarawih à la maison ? Deux questions importantes que tout musulman se pose, notamment au regard des évènements qu’ont eu lieu ces dernières années. Des questions en tout genre, dans les forums, les mosquées ou encore sur Youtube, en rapport à la prière de Tarawih, se sont accrues.

ACCUEIL
/
ARTICLES TARAWIH
/
Prier Tarawih à la maison, c’est possible ?
Partager Partager Partager
L'imam boussenna expliquant comment prier la prière de Tarawih à la maison

L'imam boussenna expliquant comment prier la prière de Tarawih à la maison

Ecrit par

Mis à jour le Mon 31 Oct 2022 à 12:51

1. L’histoire de la prière de Tarawih selon l’Imam Boussenna

L’imam Boussenna, imam de la mosquée de Roubaix (Lille) intervient pour expliquer, je cite :


« Comment accomplir correctement la prière de Tarawih à la maison puisque le confinement nous y contraint. »1


Cette seule citation nous permet de constater que la prière de Tarawih pourrait s’effectuer à la maison, dans le cadre d’une contrainte qui s’appliquerait sur tout musulman sincère dans la religion de l’Islam.


En effet, l’imam ne questionne pas sur la validité ou non de pouvoir prier la prière de Tarawih à la maison, mais affirme indirectement qu’elle peut s’accomplir. Et cela, pour la simple raison qu’il donnera l’explication du comment l’accomplir.



1.1 - Explication de l’imam de Roubaix : Boussenna


Pour la majorité des savants contemporains, connus à ce jour, et notamment parmi ceux qui ont cherché à expliquer l’histoire de la prière de Tarawih, tout comme l’imam Boussenna, affirment que le Prophète a bien accompli la prière de Tarawih, mais qu’il eut arrêté de la pratiquer par peur qu’elle devienne obligatoire. Et cela, de son vivant. Après sa mort, Omar Ibn al-Khattab reprit et institua cette prière. Reprenons les propos tenus par l’imam de Roubaix :


« Les prières de Tarawih sont des prières surérogatoires, donc non obligatoires, que le musulman accomplit durant les nuits du mois de Ramadan, pour obtenir des récompenses supplémentaires de la part du divin. Le prophète dit à ce propos : “Celui qui prie la nuit durant le ramadan avec foi et en espérant la récompense, aura ses péchés précédents pardonnés.”. Les gens se rassemblent généralement pour les accomplir. Il s’agit d’une sunna, c’est-à-dire que le Prophète a fait cette prière mais il a arrêté par peur qu’elle ne devienne une obligation. Et Omar ibn al-Khattab va reprendre les prières de Tarawih après la mort du Prophète.2


Pour synthèse, on comprend que :


  • La prière de tarawih est une Sunna
  • La prière de tarawih est surérogatoire (non obligatoire)
  • Le Prophète a accompli cette prière mais il l’a laissé par peur qu’elle devienne obligatoire
  • Omar ibn al-Khattab a revivifié et institué la prière de Tarawih durant son califat.

Aussi, il est connu qu’il y ait une divergence parmi les savants sur la question du lieu d’accomplissement de la prière de Tarawih. Boussenna nous rappelle, je cite :


En réalité, il est meilleur d’accomplir la prière surérogatoire, la prière qui n’est pas obligatoire, à la maison.3


L’imam Boussenna donne les raisons de ce pourquoi la prière de Tarawih est meilleure qu’elle soit accomplie à la maison qu’à la mosquée. Je cite :


En effet, les écoles chaféites et malékites soutiennent cet avis en se basant notamment sur le hadith dans lequel le Prophète dit : “Ô gens, priez dans vos maisons car la meilleure prière est celle fait à la maison sauf celles obligatoires”. La première des choses que je peux vous conseiller chaleureusement en cette période de confinement est de prier les tarawih en famille.4



1.2 - Réfutation : Boussenna prend ce qui l’arrange


Comme nous allons le voir, l’imam Boussenna de Roubaix, manipule les textes de sources que lui-même cite, omet des textes de sources qui n’arrange pas sa démonstration, afin de donner une conclusion opposée aux faits historiques et à la pratique religieuse.


a- La prière de Tarawih est une Sunna puisque le Prophète a fait cette prière


FAUX ! La prière de Tarawih n’a jamais été accomplie du vivant du Prophète. Nous en voulons pour preuve les textes de sources dans leur intégralité. Il est néanmoins tout à fait vrai que cela fut une tentative délibérée de la part des compagnons du Prophète, que de prier derrière lui durant quelques nuits pendant le Ramadan. La question qui se pose étant : est-ce que le Prophète savait que les compagnons priaient derrière lui ? Et si oui, l’a-t-il agréé ? Ainsi, prenons connaissance des texte situés dans le Sahih de Boukhari :


« D’après Zaid ben Thabit : « Pendant le Ramadan, le prophète se fit une cellule. Je crois bien, dit Bosr, rapportant ce hadith, que Zaid ajouta, avec une natte. Il fit la prière pendant quelques nuits. Un certain nombre de compagnons du prophète ayant suivi sa prière, celui-ci, dès qu’il s’en aperçut resta assis (et cessa de se montrer). Puis il alla vers ses compagnons et leur dit : Je connaissais bien les sentiments que votre conduite m’a manifestés. Dorénavant, ô fidèles, priez dans vos demeures, car la meilleure prière pour un homme est celle qu’il fait chez lui, à moins qu’il ne s’agisse de la prière canonique ». »5

Aicha dit: « L'Envoyé d'Allah – qu'Allah prie sur lui et le salue – faisait des prières durant la nuit, dans sa chambre qui avait un mur peu élevé. En voyant la silhouette du Prophète – qu'Allah prie sur lui et le salue – les gens commencèrent à suivre sa prière et le lendemain matin, on se mit à parler de la chose. La deuxième nuit, il fit des prières et quelques gens vinrent prier derrière lui et cela se répéta deux ou trois nuits. Après cela, l'Envoyé d'Allah – qu'Allah prie sur lui et le salue – resta chez lui et ne sortit pas. Puis le lendemain matin, les gens évoquèrent la chose et le Prophète dit: J'ai craint que la prière nocturne soit considérée comme étant obligatoire ». »6

« Zaid ben Thabit – qu'Allah l'agrée – dit : « L'Envoyé d'Allah – qu'Allah prie sur lui et le salue – plaça une natte qui le séparait des gens. Comme il y faisait des prières, quelques hommes cherchèrent à l'imiter et se mirent à le suivre dans ces prières. Une nuit, ils se regroupèrent, mais l'Envoyé d'Allah – qu'Allah prie sur lui et le salue – ne sortit pas les voir. Ils élevèrent la voix et frappèrent la porte avec quelques cailloux. L'Envoyé d'Allah – qu'Allah prie sur lui et le salue – sortit les voir en colère et leur dit : Votre insistance (à faire ces prières) me pousse à croire qu'elles deviendraient obligatoires. Priez donc dans vos maisons ! Car la meilleure des prières est celle que l’on fait chez soi, sauf pour ce qui est des prières obligatoires ». »7


Comme nous le constatons, le Prophète n’a pas prié la prière de Tarawih, mais effectué des prières surérogatoires qu’Allah lui-même lui ordonné, à savoir de prier toute la nuit ou une partie. Cela est une Sunna que de prier durant les nuits pendant et en dehors des nuits du Ramadan.


Aussi, nous constatons que le Prophète n’était pas au courant que des croyants vinrent prié derrière lui. Au point où dès qu’il eut connaissance que des croyants priaient derrière lui, resta assis, rentra chez lui et ne sortit pas les voir. Cela répond à la question si oui ou non, le prophète savait que des compagnons priaient derrière lui, pendant l’accomplissement de ses prières de nuit. En conclusion, le fait que des croyants eu prié derrière lui, n’était point de son fait, mais de l’initiative de quelques compagnons.


A-t-il agréé l’acte des compagnons que de prier derrière lui ? Si l’on remet le contexte en place, ce dernier nous met en évidence que le Prophète n’a point agrée à la fois l’acte des compagnons qui fut de jeter des cailloux sur sa propre porte au point de le mettre en colère, et à la fois le fait qu’ils insistèrent à ce qu’il vienne prier derrière lui. Le prophète donna l’ordre aux compagnons, et ainsi à toute la communauté durant son vivant et après sa mort, qu’ils devraient prier les prières surérogatoires dans leur maison, et non pas à la mosquée.


Ainsi, en ne restituant pas le contexte, l’imam Boussenna ment.


b - La prière de Tarawih est surérogatoire


Question simple : Comment une prière que le Prophète n’a jamais prié peut-elle être surérogatoire, ou même obligatoire ? Cela va de soi, que la prière de Tarawih est une innovation, et qu’elle n’a point d’existence dans la Sunna du Prophète. Cette pratique est interdite.



c - Le Prophète a accompli cette prière mais il l’a laissé par peur qu’elle devienne obligatoire


Il est à noter que cette allégation est fausse. Si l’on prend le propos du Prophète dans le Sahih de Boukhari, on constate qu’il dit, je cite :


« [...] L'Envoyé d'Allah – qu'Allah prie sur lui et le salue – sortit les voir en colère et leur dit : Votre insistance (à faire ces prières) me pousse à croire qu'elles deviendraient obligatoires. Priez donc dans vos maisons ! Car la meilleure des prières est celle que l’on fait chez soi, sauf pour ce qui est des prières obligatoires ». »8


Ce n’est pas parce que le prophète eut peur que la prière de Tarawih (dont ils affirment dans leur dogme qu’elle n’est pas obligatoire mais qu’elle est ancrée dans le corps de l’Islam) devienne obligatoire, que le Prophète la délaisse. Le prophète affirme aux compagnons que leur insistance à prier derrière lui, rendit les prières de nuit comme obligatoire. Ainsi, on comprend mieux la raison pour laquelle le Prophète a ordonné aux compagnons de prier chez eux. Et par conséquent, de ne plus revenir prier derrière lui ou derrière un imam - à la mosquée - mais d’effectuer leurs prières surérogatoires pendant et en dehors du mois du Ramadan, dans leurs demeures.


d - Omar ibn al-Khattab a revivifié et institué la prière de Tarawih durant son califat.


Cette affirmation est partiellement fausse. Il est tout à fait vrai que Omar ibn al-Khattab a institué la prière de Tarawih. Mais là où Boussenna ment, en est qu’il affirme que Omar a revivifié la prière de Tarawih, au sens où cette dernière était bien existante durant le vivant du Prophète, et fut délaissée.



Point n°1: Nous avons déjà prouvé que le Prophète n’a pas connaissance de cette prière. Il ne l’a jamais pratiquée.


Point n°2: La revivification prend sens si et seulement si la pratique était déjà existante. Ce qui n’était pas le cas.


Point n°3: Si, soi-disant passant, la prière de Tarawih est délaissée par le Prophète, pourquoi revivifier une prière que le Prophète a délaissée ? Le Prophète n’est-il pas le seul et l’unique homme à pouvoir connaître mieux que quiconque la religion de l’Islam ? Ainsi, pourquoi ne pratiquez-vous pas la Sunna du Prophète qui en est de délaisser la prière de Tarawih ?


Point n°4: La prière de Tarawih ne peut point être délaissée, puisqu’elle ne prend pas existence dans le corps de l’Islam, durant le vivant du Prophète. Par contre, la tentative de se rassembler durant les nuits pour des prières surérogatoires a été refusée par le Prophète lui-même. Et il donna ainsi l’exemplarité et le principe de prier chez soi les prières surérogatoires.



2. Pour Boussenna : “Il est préférable de prier la prière de Tarawih à la maison qu’à la mosquée”


Recitons l’affirmation de l’imam de Roubaix, Boussenna :

En réalité, il est meilleur d’accomplir la prière surérogatoire (Tarawih), la prière qui n’est pas obligatoire, à la maison.9

En effet, les écoles chaféites et malékites soutiennent cet avis en se basant notamment sur le hadith dans lequel le Prophète dit : “Ô gens, priez dans vos maisons car la meilleure prière est celle fait à la maison sauf celles obligatoires”. La première des choses que je peux vous conseiller chaleureusement en cette période de confinement est de prier les tarawih en famille.10


Les affirmations sont de plus en plus graves. En effet, nous relevons deux allégations fausses :

  1. La prière de Tarawih est meilleure en étant effectuée chez soi, qu’à la mosquée
  2. L’imam Boussenna conclut par un conseil : vous pouvez prier Tarawih en famille

Premièrement, la prière de Tarawih ne peut être meilleure en étant effectuée chez soi, qu’à la mosquée, car elle est une innovation. Ainsi, la question de préférence ne prend point existence. D’autant plus que la préférence dans le cadre des prières surérogatoires est tout aussi faux. Oui, car lorsque le Prophète donne une raison, à savoir que les prières surérogatoires accomplies à la maison sont meilleures, cette raison est précédée d’un ordre : Priez chez vous !


Deuxièmement, lorsque Boussenna conseille de prier la prière de Tarawih en famille - en rajoutant “chaleureusement” -, mais quel mauvais conseil ! Surtout lorsque lui-même prend exemple chez les malékites et les chaféites. Oui, nous trouvons les propos suivants :


وقال مالك و أبو یوسف و بعض الشافعیة وغریھم الأفضل فرادى في البیت صلاة لقولھ صلى لله علیھ و سلم أفضل الصلاة المرء في البیت إلا المكتوبة11

« Ce qui est préférable est d’accomplir cette prière seul, à la maison, en raison de ce qui est mentionné dans les deux Sahih et d’autres sources »12

« Concernant la prière durant le mois du Ramadan, je préfère la prier seul »13

« Malik a dit que : Rabira et d’autres savants, ne priaient pas à la mosquée et moi (Malik) je fais pareil puisque le prophète n’a prié que chez lui »14


Je ne savais pas qu’on pouvait se prétendre du malikisme ou du chaféisme, et conseiller les gens en connaissance de cause de faire tout le contraire ! Puisqu’à la fois, et nous le répétons, la préférence ne prend point effet pour les raisons que nous avons déjà évoqué, mais aussi que des savants comme Malik ou Chaféites faisaient leurs prières surérogatoires pendant le Ramadan, chez eux, SEULS !



Conclusion


L’imam Boussenna ment éperdument sur le Prophète. Le Prophète n’a jamais accompli la prière de Tarawih. Des savants comme Malik ou Chafirie priaient chez eux, les prières surérogatoires pendant et en dehors du Ramadan. Et tant d’autres savants se sont opposés au rassemblement derrière un imam pour prier des prières surérogatoires pendant et en dehors du Ramadan ! Alors, suivez Allah, suivez le Prophète et priez chez vous !



  1. Youtube Vidéo : Voici comment prier Tarawih à la maison !
  2. Youtube Vidéo : Voici comment prier Tarawih à la maison !
  3. Youtube Vidéo : Voici comment prier Tarawih à la maison !
  4. Youtube Vidéo : Voici comment prier Tarawih à la maison !
  5. Sahih de Boukhari
  6. Sahih de Boukhari
  7. Sahih de Boukhari
  8. Sahih de Boukhari
  9. Youtube Vidéo : Voici comment prier Tarawih à la maison !
  10. Youtube Vidéo : Voici comment prier Tarawih à la maison !
  11. Sahih Mouslim avec explication de l’Imam Nawawi volume 3 page 439
  12. Sahih Mouslim avec explication de l’Imam Nawawi volume 3 page 439
  13. الحاوي الكبير في فقه الشافعي
  14. Commentaire du sahih de Boukhari par Ibn Battal,

Les nombreux mérites de la prière de Tarawih ? écrit par Maamar Metmati
Les nombreux mérites de la prière de Tarawih ?

Mis à jour le 24/10/2022 à 10:48
À en croire les nombreux arti [...]

LIRE

Ramadan 2023 : Quelques conseils pour que ça compte écrit par Maamar Metmati
Ramadan 2023 : Quelques conseils pour que ça compte

Mis à jour le 01/02/2023 à 15:34
Ramadan 2023 arrive bie [...]

LIRE

La prière de Tarawih est-elle une innovation interdite ? écrit par Maamar Metmati
La prière de Tarawih est-elle une innovation interdite ?

Mis à jour le 20/10/2022 à 10:30
Le monde de l'Islam conç [...]

LIRE